FANDOM


File:Hms.jpg

Le Hard Metal System (mieux connue sous son abréviation HMS et originalement introduit comme «Heavy Metal System» au Japon) est le deuxième système de toupies dans l’histoire du Beyblade. Ayant rompu toute compatibilité avec le système précédant, les pièces du HMS ne peuvent être utilisées qu’à l’intérieur de ce système. Suivant sa sortie, le précédent système et ses sous-systèmes sont désormais connus sous le nom des toupies Plastiques.

Template:Languages/fr


Composantes des toupies HMS

Les toupies du HMS sont constituées de quatre pièces :

  • Le Protecteur spectral (PS) : Contrairement au Capuchon spectral des Plastiques, qui a une valeur essentiellement esthétique, le Protecteur spectral est indispensable, non seulement car il sert de verrou maintenant la toupie assemblée, mais aussi car il s’attache au lanceur.
  • L’Anneau d’attaque (AA) : L’Anneau d’attaque du HMS conserve globalement la même fonction que son prédécesseur. Cependant, il présente une différence notable par rapport à l’Anneau du système Plastique et potentiellement la plus caractéristique du HMS : plutôt que d’être fait d’une seule pièce de plastique, l'anneau est divisé en deux parties; une en métal et une en plastique. Cet ajout d’une pièce en métal à l’AA est l’une des principales améliorations que présente ce nouveau système.
  • Le Disque de métal (DM) : Les Disques de métal circulaires du système Plastique ont prouvé leur efficacité, et les trois Disques de base du HMS, c’est-à-dire Circle Heavy, Circle Balance et Circle Wide, sont des cercles parfaits. Sinon, le HMS présente aussi les Disques de métal modifiables (DMM), des Disques également circulaire, mais pouvant être personnalisés d’un anneau de plastique affectant de manière considérable leur performance et leurs caractéristiques.
  • Le Gyrostat (GS) : Le Gyrostat réuni en une seule pièce l’Engrenage de rotation et la Base de toupie. Le DM et l’AA se glissent sur sa circonférence et le PS verrouille le tout. Les GS originaux avaient des formes plutôt simples, mais les derniers, tel que le Battle Change Core de Samurai Changer MS, avaient des mécanismes complexes permettant nombres de combinaisons.

Différences de taille et de poids

File:Hmssize.jpg

Les toupies HMS sont beaucoup plus petites que les Plastiques. Leur taille est estimée à 75 % de celle de leur prédécesseur, mais l’ajout du métal à l’Anneau d’attaque compense cette perte de volume.

Cette diminution de taille n’est qu’avantageuse : une toupie plus petite et plus dense conserve mieux son équilibre et sa rotation. Sa portée d’attaque est réduite, mais ce désavantage est sans conséquence vu la puissance considérable du système HMS.

Omnilanceur et crémaillère G

File:Dualshooter.jpg

Puisque les pièces des toupies HMS sont maintenues fermement en place par le Protecteur spectral, le sens de rotation de la toupie n’affecte pas l’intégrité de l’assemblage. L’omnilanceur a deux points d’entrée pour la crémaillère : un pour la rotation horaire et un pour la rotation antihoraire. Ajoutée à cela la parfaite symétrie du PS, les toupies HMS peuvent être lancées dans n’importe quel sens de rotation, sans qu’aucun changement de pièces ne soit effectué.

Crémaillère G

La nouvelle crémaillère G est meilleure que son prédécesseur en tout point. Contrairement au système Plastique, qui a deux longueurs de crémaillère, la normale « courte » et la crémaillère dragon « longue », le système HMS n’en a qu’une. Ces crémaillères sont faites d’un plastique rigide plus difficile à briser et plus facile à raidir. Cette combinaison de lanceur-crémaillère est plutôt plaisante à utiliser.

Façon nouvelle de jouer

Au départ, quoiqu’incompatible avec les générations précédentes, les toupies HMS pouvaient être légalement utilisées contre le précédent système dans les matchs de compétitions. Les Plastiques étaient alors encore capables de vaincre les HMS, mais au fur et à mesure que de nouvelles toupies sortaient, le système Plastique devenait de plus en plus obsolète. La sortie de Wolborg MS marqua la fin des combinaisons de type Zombi. Les deux systèmes furent éventuellement divisés pour permettre aux Plastiques d’avoir un environnement dans lequel ils pouvaient évoluer.

Réception

La série HMS fut accueillie avec révérence par la plupart des joueurs. Le consensus établi était que les Engrenages motorisés avaient été décevants, et que le HMS était un pas dans la bonne direction : les joueurs étaient excités par les nouvelles batailles furieuses et les nouveaux modèles de toupies, lanceurs et crémaillère, tous plus efficaces que leurs prédécesseurs.

Demeure néanmoins des critiques valides à l’égard du système. La pauvreté de son système de personnalisation, en raison de son manque de pièces, imputé au nombre restreint de toupies différentes, et de son manque de complexité par rapport au système Plastique à 6 niveaux. Le contre-argument à cette critique veut que la quantité limitée de pièces entrant en ligne de compte demande plus de stratégie et d’habiletés des joueurs qu’un système dépendant de combinaisons complexes.

Le bien-fondé des combats entre toupies Plastiques et toupies HMS fut également l’objet d’un débat. Éventuellement, alors que la disparité des forces devenait de plus en plus apparente, il fut officiellement convenu de séparer les deux systèmes.

Conclusion

Malgré ses critiques, un fait demeure indéniable : le système HMS surpasse l’ensemble du système Plastique à tout point de vue et continue aujourd’hui encore d’être l’un des systèmes les plus appréciés du Beyblade.

Community content is available under CC-BY-SA unless otherwise noted.